Mes sentiers dans Toulouse : des cours très particulières


Partir à la découverte des cours intérieures de Toulouse, c’est un peu comme aller aux champignons. Il faut connaître les bons endroits, y aller au bon moment, et respecter les propriétés privées mais … comme c’est beau !

On ne connaît pas Toulouse tant que l’on ne connaît pas ses cours intérieures.
Imaginez. Toulouse détient le record de France du nombre d’hôtels particuliers datant de l’époque Renaissance. On y dénombre 52 édifices classés « hôtels particuliers » et bien plus de cours intérieures, car nombre d’entre elles se cachent au sein d’un bâti un peu plus modeste.

Rue du Languedoc

Rue du Languedoc

Le cœur de la capitale de Midi-Pyrénées a conservé son tissu médiéval mais il est également profondément marqué par l’époque Renaissance et l’influence italienne.

Cour de l'Hôtel d'Assézat - Place d'Assézat

Cour de l’Hôtel d’Assézat – Place d’Assézat

Rue d'Astorg

Rue d’Astorg

Les belles demeures et leurs cours ont été construites entre le XVème et le XVIIème siècle par des Capitouls, nobles siégeant au Parlement de Toulouse, par des magistrats ou bien encore par des marchands ayant fait fortune dans le commerce du pastel, cette plante cultivée dans le Midi toulousain et qui teignait les étoffes en bleu.
C’est, par exemple, le cas des somptueux Hôtel d’Assézat, l’Hôtel du Vieux Raisin ou de l’Hôtel de Bernuy.

 

Hôtel du Vieux Raisin - Rue du Languedoc

Hôtel du Vieux Raisin – Rue du Languedoc

Jardin de bonsaïs (exposition et vente) - Rue Tolosane.

Jardin de bonsaïs (exposition et vente) – Rue Tolosane.

Petites ou grandes, fermées sur elle-même ou semi-ouvertes sur la rue, ces cours constituent une source d’étonnement toujours renouvelée. Ici et là : une longue galerie à arcades, une tour d’angle à fenêtres sculptées, une verrière colorée en encorbellement. C’est un luxe de détails, un catalogue de curiosités que l’on feuillette sans se lasser.

Au hasard de votre balade, vous découvrirez parfois des jardins, des palmiers et des fontaines, des bosquets tapissés de lierre (et même de fraises des bois, véridique !)
Vous pourrez admirer des chartreuses, ces maisons à la façade incurvée, nichées au fond de la cour. Tout cela magnifié par la couleur, à la fois intense et douce, de la brique orangée typiquement toulousaine.

Chartreuse dans une cour intérieure - Rue des Arts.

Chartreuse dans une cour intérieure – Rue des Arts.

Portails et cours intérieures fourmillent de détails ornementaux ou architecturaux.

Portails et cours intérieures fourmillent de détails ornementaux ou architecturaux.

Pour dénicher ces bijoux du patrimoine de Toulouse, rendez-vous dans le quartier Saint-Etienne (autour de la cathédrale Saint-Etienne), de part et d’autre de la rue du Languedoc, dans le quartier des Carmes, dans le quartier Saint-Sernin (entre la basilique Saint-Sernin et la place du Capitole). Vous trouverez en fin d’article les noms des rues ainsi que des conseils de visite.

On accède aux coulisses de la ville par des portails monumentaux ou bien par des portes plus discrètes. Le principe est de tenter sa chance avec chacune.
Porte fermée ? Passez à la suivante. Porte ouverte ? Engagez-vous et admirez.

Boulevard de Strasbourg

Boulevard de Strasbourg

Le plus souvent, un porche parfois long comme une ruelle fait transition, desservant les ailes du bâtiment de part et d’autre. Vous déboucherez ensuite dans la cour. Il arrivera que vous tombiez sur une enfilade de deux ou trois cours successives. Passant de l’une à l’autre, l’effervescence toulousaine ira en s’estompant à vos oreilles.

Le bruit se taira, le silence se fera. Vous savourerez à loisirs ce havre de calme et de beauté que vous, explorateur respectueux des lieux, aurez découvert.


En pratique

Rue du Taur

Rue du Taur

> Quelques conseils de visite :
Choisissez un jour de semaine pour partir à la découverte des cours intérieures. De nombreux hôtels particuliers abritent des professions libérales et sont donc ouverts du lundi au vendredi. Le week-end, c’est porte close.
Ne soyez pas découragés par les portes avec digicodes. Passez à la porte suivante ou bien, si vous apercevez un résident, demandez-lui gentiment si vous pouvez découvrir la cour.
Restez discrets lorsque vous pénétrez dans une cour afin de préserver la tranquillité des lieux et des résidents.

Rue Malcousinat

Rue Malcousinat

> Les quartiers où il vous faut aller :
– Quartier Saint-Etienne : rue des Arts, rue d’Astorg, rue Tolosane, rue Fermat, rue Mage, rue Perchepinte, …
– Quartier des Carmes / Ozenne : grande rue Nazareth, rue du Languedoc, rue Pharaon, rue Joutx-Aigues.
– Quartier Esquirol / St-Rome : place d’Assézat, rue de la Bourse, rue Malcosinat, rue Saint-Rome, rue du May, …
– Quartier Saint-Sernin : rue du Taur, rue du Sénéchal, rue de Bellegarde.
– Boulevard de Strasbourg.

plan_cours_interieures

Itinéraire donné à titre indicatif, munissez-vous d’un plan de la ville pour repérer les rues mentionnées ci-dessus, et n’hésitez pas à explorer les ruelles adjacentes.

Rue du Taur

Rue du Taur

> Option visite guidée
Vous pouvez aussi découvrir ces trésors cachés avec la visite guidée « Toulouse secrète ou la ville méconnue » proposée par l’Office de Tourisme. Renseignements : www.toulouse-tourisme.com

En savoir plus sur Toulouse, grand site de Midi-Pyrénées

3 réponses

  1. Merci pour ce blog – je cherchais sur Google des infos sur ces cours intérieures et je suis tombée dessus. Je suis à Toulouse depuis peu et déjà ces endroits secrets me fascinent…

  2. j’ai découvert toulouse en 1987….pendant des années depuis j’ai fait le circuit…gare de matabiau….place wilson…capitole..rue du taur….rive de la garonne…pont neuf….vieux toulouse….capitole….wilson…………matabiau….en entrant dans les cours intérieures

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s