L’étonnant musée des Jacobins d’Auch


Auch « La belle surprise du sud-ouest » tient décidément ses promesses. Une visite de son musée, le Musée des Jacobins, est une véritable découverte. Ce musée, un des plus anciens de France et qui ne doit pas son nom aux révolutionnaires mais bien à l’ordre des dominicains dont il occupe l’ancien prieuré, abrite une incroyable collection d’art précolombien, et bien d’autres petits trésors. Prêt pour une exploration du musée ?

Musée des Jacobins, l'entrée © Mairie d’Auch / Office de Tourisme du Grand Auch

Musée des Jacobins, l’entrée © Mairie d’Auch / Office de Tourisme du Grand Auch

Arts colombiens, une collection unique en France © Mairie d'Auch

Arts colombiens, une collection unique en France © Mairie d’Auch

Clap – Les Jacobins « une première », action …

Le décor

En suivant une des ruelles d’Auch cheminant vers la cathédrale,  nous arrivons devant l’entrée discrète du Musée des Jacobins. A peine la porte franchie, nous voici dans un autre monde. Une ambiance douce et irisée habite le lieu, des notes de musique montent du jardin, des enfants partent pour une chasse au trésor muni de leur livret de couleur. Nous leur emboîtons le pas et pénétrons dans la première salle.

Scène 1 – la 2eme collection d’art précolombien de France

Etonnant et exotique de trouver un tel fond dans la capitale historique de Gascogne ! Dans les premières salles nous découvrons des vitrines présentant un panorama complet des grandes civilisations mésoaméricaines : Teotihuacan, Zapotèque, Maya, Aztèque, Huastèque, Totonaque. Parmi les Trésors du Pérou nous contemplons têtes de hiboux très chouettes.

Statuettes incas © Musée des Jacobins Auch

Statuettes incas © Musée des Jacobins Auch

Tiens, voici le quipu, la « calculatrice » inca. Traveling avant sur les petites statuettes placées devant. Ces deux charmantes petites figurines votives, représentent une femme en or et un homme en argent. Les joues gonflées de l’homme le trahissent… il mâche des feuilles de coca. La collection de poteries est très riche, les vases incas somptueux. Parmi ces magnifiques céramiques andines on reconnait de ci de là le serpent renard, le jaguar rapace ou le crapaud félin.

La brillante culture moche (des mochicas) nous offre des portraits  particuliers, stigmatisant la nature du modèle … Débuts historiques de la caricature ?

Gros plan sur la messe de Saint Grégoire

Nous nous approchons d’une petite salle aux murs bleus dans laquelle un public attentif écoute le conservateur du musée. Il présente la Messe de Saint Grégoire, mosaïque de plumes réalisée en 1539 selon l’art de plumasserie aztèque. Captivant !

La messe de Saint-Grégoire © Musée des Jacobins Auch

La messe de Saint-Grégoire © Musée des Jacobins Auch

Je me souviens  de la valeur des plumes pour ces peuples et le mythe de Quetzalcoatl, le célèbre serpent à plumes, me revient à l’esprit… Si le tableau représente une scène traditionnelle de l’art chrétien du XVe siècle, la technique et la symbolique employée sont de traditions locales. Les chasubles portent les cœurs aztèques.

Scène 2 – Vers la cité antique

Nous quittons l’Amérique précolombienne et empruntons le bel escalier de pierre du pays qui nous emmène vers l’exposition de vestiges d’Augusta Auscurum, à l’époque gallo-romaine. Ce n’est autre qu’une statue de Trajan (oui Trajan, celui de la fameuse colonne Trajane de Rome !) qui nous accueille sur le palier. Les fouilles réalisées à Auch aux abords du Gers ont révélé bien des trésors comme cette remarquable mosaïque, ou la touchante épitaphe, datée du 1er siècle, d’une maîtresse éplorée par  la perte de sa chienne nommée Myia.

Le mur du fond est recouvert d’une fresque mise à jour à Roquelaure, sur les vestiges d’un palais romain. Nous restons immobiles devant les détails de cette fresque de plus de 2000 ans !

Scène 3- Gascona

Au Musée des Jacobins nous faisons des bonds dans le temps et c’est quatre à quatre que nous franchissons les marches d’escalier pour arriver aux portes de la Gascogne, de ses traditions. Des objets, des linges nous racontent les grands moments de la vie d’antan. Un pot de graisse sous vitrine ? Il est vrai qu’il était de tradition de le briser sur le pas de porte des jeunes mariés pour conjurer le mauvais sort, voilà un rescapé…

Scène 4 – Les beaux arts

De très belles pièces constituent la partie « Beaux Arts » comme le « Retour de chasse » d’Antonin Carlès, le modèle de celui du jardin des Tuileries de Paris, ou  « Les fiancés réconciliés » de Mario Cavaglieri,  le fameux tableau coupé puis reconstitué lorsque les antagonistes furent à nouveau réunis !

La section Beaux-Arts © Lionel Lizet / Office de tourisme du Grand Auch

La section Beaux-Arts © Lionel Lizet / Office de tourisme du Grand Auch

Bande annonce

Un mini film pour patienter avant la prochaine visite !

jacobins_auch_videoGénérique

Figurine Maya © Musée des Jacobins Auch

Figurine Maya © Musée des Jacobins Auch

– Musée des Jacobins : 4 Place Louis Blanc – 32000 Auch – Tél. +33(0)5 62 05 74 79 – www.musee-jacobins.auch.fr

–  Twitter @Musee_Jacobins

– Visite virtuelle : www.musee-jacobins.auch.fr

– A utiliser sans modération : « Mon musée dans la poche ». Chaque semaine, recevez dans votre boîte mail ou sur votre téléphone portable la photo d’une oeuvre du musée accompagnée d’un petit article. Une manière amusante de découvrir le contenu parfois surprenant et inattendu des collections. Et en plus, c’est gratuit.

 

Catégories :Visiter

Tagué:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s