Impressions de voyage : Albi et Toulouse-Lautrec, un festin !


A votre avis, quel est le point commun entre Toulouse-Lautrec et Albi ? La gourmandise. Si, si. Gourmands devant une bonne table, gourmands devant la vie : l’homme et sa ville natale ont les mêmes appétits, et vous les transmettent ! Une tartine de foie gras, un verre de Gaillac et les jardins du Palais de la Berbie devant les yeux … what else ?

Par je ne sais quel miracle, tout à Albi se transforme en spécialité savoureuse.
Histoire, patrimoine, culture, produits du terroir : la première ville du Tarn mitonne, dans le creuset de sa douceur de vivre, des mets dont le parfum vous chatouille les narines à chaque coin de rue. La promenade, au coeur de la cité épiscopale inscrite au patrimoine mondial, est délicieuse comme ces gimblettes (petit gâteau made in Albi) que l’on pourrait croquer sans fin.

Devant le musée Toulouse-Lautrec et le Palais de la Berbie.

Devant le musée Toulouse-Lautrec et le Palais de la Berbie.

Elevé dans ce climat chaud et sensuel, imprégné de la lumière du Sud-Ouest et de ses paysages de vignes (le vignoble de Gaillac est là tout près !), Henri de Toulouse-Lautrec ne pouvait que dévorer la vie. La bonne chère, les bons vins, les cabarets, les spectacles, les femmes, la danse, la littérature : aucun plaisir n’était étranger à son appétit parfois excessif.

Rendez-vous devant le Palais de la Berbie. Ses murailles démesurées vous enserrent de toutes parts. Les évêques les ont édifiées entre le XIIIème et le XVème siècle afin de bien signifier qu’ils étaient seuls maîtres à bord.
Pourtant, depuis près de 100 ans, l’œuvre de Toulouse-Lautrec illumine les murs. Ces prélats auraient été sans doute scandalisés à l’idée qu’un artiste aussi tumultueux et épicurien s’installe un jour à leur place !

Henri de Toulouse-Lautrec - Le salon de la rue des Moulins (1894).

Henri de Toulouse-Lautrec – Le salon de la rue des Moulins (1894).

Dans ce grand musée, vous ne pourrez vous rassasier des tableaux, dessins et affiches dans lesquels a pris corps le talent d’un homme qui, quand il ne peignait pas, adorait cuisiner. Toulouse-Lautrec aimait en effet concocter pour ses amis de bons petits plats, inventer des recettes, imaginer toutes sortes de cocktails. L’un de ses fidèles, Maurice Joyant, a d’ailleurs réuni et rédigé les recettes découvertes en sa compagnie.

Pour Toulouse-Lautrec, la gastronomie était une création à part entière qui demandait, comme un tableau, de l’inspiration, de l’habileté, de l’originalité, et aussi, une certaine fidélité à la tradition.

Les jardins du Palais de la Berbie, en surplomb du Tarn.

Les jardins du Palais de la Berbie, en surplomb du Tarn.

Lorsque vous aurez visité le musée, contournez le palais de la Berbie pour découvrir, côté rivière, ses magnifiques jardins. Le goût de la Renaissance s’est imposé ici, composant un décor tout droit sorti d’une sieste d’après-festin.
Volutes de buis bien taillés, promenoir gainé de vieilles pierres et d’une treille, terrasses en surplomb au-dessus de l’eau du Tarn : il y a de quoi s’étirer de bien-être.

Souvenez-vous à ce moment-là de Toulouse-Lautrec. Au sortir d’un déjeuner il a, paraît-il, entraîné ses amis voir un tableau de Degas en leur disant : « et voilà votre dessert !».
Vous, vous aurez sous les yeux un autre dessert : Albi et ses couleurs toscanes, Albi et ses nourritures terrestres sur lesquelles veille en véritable chef le clocher fabuleux de la cathédrale Saint-Cécile.


La cathédrale d'Albi, pièce maîtresse de la cité épiscopale inscrite au patrimoine mondial par l'Unesco

La cathédrale d’Albi, pièce maîtresse de la cité épiscopale inscrite au patrimoine mondial par l’Unesco

Côté Pratique

> Visiter le musée Toulouse-Lautrec : www.albi-tourisme.fr
> Découvrir Albi : www.albi-tourisme.fr
> Découvrir Albi en famille, avec les enfants : www.tourisme-midi-pyrenees.com

En savoir plus sur :
> Les spécialités d’Albi : www.albi-tourisme.fr
> Albi, grand site de Midi-Pyrénées : www.tourisme-midi-pyrenees.com

Et aussi
> Organiser son séjour dans le Tarn : www.tourisme-tarn.com

Catégories :Déguster, Visiter

2 réponses

  1. Magnifique ville , le vieil Albi est splendide et l on y mange divinement bien dans des petits restaurants au détour de petites ruelles

  2. Albi, douceur de vivre, le Tarn pays de cocagne à l’écart des sentiers battus, a découvrir sans modération !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s