Après une belle randonnée en montagne, détente à Luzéa


Après une belle randonnée en montagne, qu’il est plaisant de se détendre dans l’un des 8 centres thermoludiques des Hautes-Pyrénées, par exemple à Luzéa, l’espace de bien-être en eau thermale de Luz-Saint-Sauveur. D’ailleurs, il ouvre ses portes à 16h00, comme s’il n’attendait que vous, sitôt votre balade achevée.

Changement de tenue sans transition : exit le lourd sac à dos et les encombrantes chaussures de randonnées. Bienvenue aux tongs et au peignoir de bain. C’est parti pour deux heures de relaxation « panoramique ».

Bâti à flanc de montagne, en balcon sur la vallée, Luzéa ménage en effet un panorama de toute beauté sur une nature préservée et exubérante. Le centre est aménagé dans un remarquable bâtiment néoclassique, édifié au 19ème siècle et fréquenté alors par la bonne société de l’époque, sensible aux vertus thérapeutiques des eaux sulfurées sodiques de Luz Saint-Sauveur.

Ce lieu possède une dimension historique exceptionnelle : la Reine Hortense (1807), la Duchesse de Berry et d’ Angoulême (1823 et 1828), Chateaubriand, Thiers, Sand et Flaubert fréquentèrent ces lieux. Mais c’est surtout l’Empereur Napoléon III et l’Impératrice Eugénie qui marquèrent les lieux lors de leur passage à Luz-Saint-Sauveur en juillet 1859.

Un cadre d'exception à la dimension historique ©Dominique-VIET_ CRT-Midi-Pyrénées

Un cadre d’exception à la dimension historique ©Dominique-VIET_ CRT-Midi-Pyrénées

Un siècle et demi plus tard, les curistes sont toujours présents et croisent désormais les amateurs de détente en eau thermale.

Tout le monde peut profiter de l’espace thermoludique et, ensuite, pousser la curiosité jusqu’au hall de relaxation monumental, jadis entrée principale de l’établissement thermal. Ce hall, justement, est une merveille architecturale où, dans un silence ouaté, vous aurez plaisir, comme nous, à vous étendre sur les transats disposés face à une immense baie vitrée donnant sur la montagne, par delà les gorges du Mensonger.

Dans son décor d’origine, ce magnifique espace dallé de marbre des Pyrénées est couvert d’une verrière et d’un péristyle soutenu par une double rangée de colonnes de marbre gris-bleu. Dans l’une des alcôves qui bordent ce hall, vous ne manquerez pas d’aller admirer la baignoire, également en marbre, dans laquelle l’Impératrice Eugénie de Montijo prenait les eaux.

Confortablement installés sur votre transat, laissez-vous envelopper par la sérénité ambiante et qui sait, verrez-vous furtivement l’Impératrice Eugénie traverser le hall entre deux voiles de brume?

D'hier à aujourd'hui : 150 ans d'architecture - Le Hall monumental, tout en marbre ©HPTE_LUZEA-SIERPINSKI

D’hier à aujourd’hui : 150 ans d’architecture – Le Hall monumental  ©HPTE_LUZEA-SIERPINSKI

Après ce retour vers le passé, nous découvrons désormais l’espace bien-être d’aujourd’hui : alliant marbre et verre, Luzéa a réussi le pari de la modernité et renouvelle ainsi la tradition des bains.

Nous nous plongeons avec délice dans la piscine dotée des classiques remous, cols de cygnes et pluie tropicale puis déambulons en suivant, du hammam oriental tout en pierre et marbre de Carrare, aux banquettes de marbre chauffantes, en passant par deux incroyables jacuzzis suspendus au-dessus d’une cascade.

Des infrastructures de remise en forme des plus modernes ©HPTE_LUZEA-SIERPINSKI

Des infrastructures de remise en forme des plus modernes ©HPTE_LUZEA-SIERPINSKI

Drapés de nos peignoirs blancs, poussés par la curiosité, nous suivons d’autres « peignoirs blancs » que nous retrouvons, un étage plus bas, en train d’exécuter une curieuse farandole.
A la queue-leu-leu, ils marchent dans une piscine peu profonde, dans un silence quasi-religieux. Sitôt rentrés à notre tour dans l’eau, nous comprenons le pourquoi de ce rituel.
Il s’agit de couloirs de marche : un cheminement d’eau thermale, laquelle est puissamment projetée sur vos jambes afin de bien les masser. Souverain pour récupérer après plusieurs heures passées à crapahuter en montagne. Nous sortons ainsi de Luzéa quasiment anesthésiés, toute trace de courbature (provisoirement) envolée. Un plaisir à renouveler dès que possible…

En savoir plus :
sur Luzéa : voir le site de Luzéa
sur Luz-Saint-Sauveur : voir le site de l’Office du Tourisme de Luz
sur les autres centres thermoludiques des Hautes-Pyrénées : voir la page du site du Comité Régional du Tourisme Midi-Pyrénées

Catégories :Bouger, Découvrir

Tagué:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s