L’été n’est plus, vive l’automne !


Ne me dites pas qu’à l’approche de l’automne, une langueur monotone vous envahit. Pas vous, pas chez nous ! Pas avec tout ce que vous pouvez voir ou faire dans notre région entre septembre et novembre !

Quand on pense que notre région compte maintenant 13 départements, et que l’on peut naviguer du pont du Gard à la Gascogne, et de l’Aubrac au Roussillon sans voir deux fois le même paysage, c’est sûr : il est presque impossible de rester tranquillement chez soi dans son canapé. Même en automne.

Moi, j’aime cette saison qui allège sur nos épaules le poids du soleil estival et nous incite à aller vers d’autres plaisirs que ceux de la bronzette.
C’est par exemple le bon moment pour :

– Marcher tranquillement au long du Canal du Midi : l’ouvrage inscrit au patrimoine mondial par l’Unesco donne en automne la pleine mesure de sa majesté, lorsque son eau calme flamboie dans l’or des platanes qui l’ombrage. A partir de Toulouse, de Ramonville, de Montgiscard ou bien encore de Villefranche-de-Lauragais ou de Castelnaudary, vous pouvez rejoindre le Canal pour un agréable aller-retour sur son ancien chemin de halage.

canal_midi_1

Le Canal du Midi, chemin de paix entre Méditerranée et Atlantique, ici au niveau de Montgiscard (Haute-Garonne) 


– Se donner des frissons inédits en écoutant le brame des cerfs
au fin fond des forêts de l’Aubrac (Aveyron) ou de la Barousse (Hautes-Pyrénées), en bénéficiant toutefois du guidage rassurant de guides professionnels.

cerf_luc_viatour

Les forêts de la Grésigne (Tarn), de la Barousse (Hautes-Pyrénées), de l’Aubrac (Aveyron) sont réputées pour leurs populations de grands cerfs © L.Viatour

– Partir en excursion pour aller cueillir des champignons et suivre les sentiers odorants des vastes et belles forêts de notre région : forêts de la Grésigne, du Sidobre ou des Monts de Lacaune (Tarn), forêts de Bouconne ou de Cardeilhac (Haute-Garonne), forêt de la Braunhie (Lot) entre autres.

matrche_cristal_cepes

Si vous êtes incapable comme moi de dénicher un cèpe, rendez-vous sur les marchés toulousains (ici, celui du Cristal) pour trouver tous les bons produits de saison.

– Faire le tour des grands lacs de notre région en goûtant leur calme et les couleurs douces de l’automne qui leur font écrin. Les lacs du Gabas et de Génos-Loudenvielle (Hautes-Pyrénées), les lacs de Montbel et de Mondély (Ariège) mais aussi, entre autres, le lac du Laouzas (Tarn) sont bordés de sentiers pédestres.

– Se régaler de raisin AOC Chasselas sur-vitaminé et délicieusement sucré en admirant au passage le délicat profil de chaque grappe, taillée au ciseau par les Chasselatières au savoir-faire ancestral.

raisin_chasselas

Les vignes du raisin AOC Chasselas, sur les coteaux qui dominent Moissac, grand site célèbre pour son abbaye romane (Tarn-et-Garonne).

– Puisque nous sommes au rayon gourmandises, ne manquer aucune fête de terroir. La  saison en regorge : fête de la pomme à Mirepoix (Ariège), fête de la figue au Mas d’Azil (Ariège), fête de la châtaigne à Sauveterre de Rouergue (Aveyron), foire à la châtaigne à Laguépie (Tarn-et-Garonne), fête du Gaillac Primeur (Tarn), portes ouvertes dans les chais de Madiran (Hautes-Pyrénées), marché au gras de Revel (Haute-Garonne), etc, etc. C’est bien ce que je disais en préambule, on ne peut pas se reposer 5 mn dans cette région !

– Grimper à l’assaut du château de Montségur : le légendaire château cathare n’est jamais aussi beau ni aussi mystérieux que lorsque les montagnes ariégeoises qui l’entourent revêtent leurs habits de brumes et de gros nuages traversés de clartés fugaces.

montsegur

Vue du haut du château de Montségur (Ariège), où souffle le grand vent de l’Histoire.


– Mais aussi, faire la tournée des châteaux
autour de Toulouse, des châteaux de Gascogne ou des châteaux du Rouergue et du Quercy, avant que ces derniers ne relèvent le pont-levis en vue de leur fermeture saisonnière (souvent au moment de la Toussaint).

– Visiter Rocamadour, Cordes sur Ciel ou Carcassonne lorsque les touristes sont enfin rentrés chez eux (étant entendu que vous, vous n’êtes pas un touriste), en savourant ce moment tout à fait particulier qui vous laisse presque seul(e) face à la beauté et au charme de ces magnifiques cités médiévales.

rocamadour

Rocamadour, l’un de nos grands sites, acquiert hors saison estivale une atmosphère particulière qui vous met encore plus en communion avec l’esprit des lieux.

– Se réchauffer, si vent et pluie surviennent, dans l’eau naturellement chaude (33°C) de nos centres thermoludiques et spas où lits à bulles et jacuzzi, jets massants et douches tropicales vous font oublier toute notion du temps et de la météo extérieure.

luchon

L’espace forme et bien-être des thermes de Luchon (Haute-Garonne). Et encore, vous n’avez pas vu le vaporarium naturel creusé à même la roche : c’est unique en Europe.

A vous maintenant de nous faire partager vos suggestions de sorties ou d’activités dans notre région. Ce sera un plaisir de les découvrir dans le champ des commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s